34.9 C
Tunisie
jeudi, octobre 6, 2022

Dernières publications

Autour de l’amblyopie

Plus communément appelée l’« œil paresseux », l’amblyopie constitue un défaut de développement visuel caractérisé par une baisse de l’acuité visuelle dans l’un des deux yeux (et plus rarement dans les deux), sachant que cette baisse n’est pas liée à l’œil mais au cerveau, ou plutôt à une mauvaise connexion entre ce dernier et les organes visuels.

S’il n’est pas pris en charge à temps, l’œil amblyope risque de devenir non-voyant. D’où l’importance d’un dépistage visuel précoce qui ne dépasse pas 6 ans, car au-delà, il devient difficile de sauver l’œil paresseux et ce en raison de la plasticité cérébrale. Une fois le diagnostic tombé, le traitement doit suivre car plus celui-ci est précoce, meilleur il sera.

Bien qu’il dépende du type d’amblyopie, le traitement généralement employé consiste à cacher l’œil sain avec un bandeau afin de forcer le cerveau à utiliser l’œil paresseux, jusqu’à la récupération de la vision. Parfois, cette méthode n’est pas suffisante et doit être complétée par un traitement chirurgical, notamment lorsqu’il existe une anomalie anatomique de l’œil ou des voies visuelles.

Latest Posts

Don't Miss