Injecter des nanoparticules dans la rétine pourrait restaurer la vision

0
oeil_nanoparticules_restaurer_vision

D’après des expérimentations menées par des chercheurs internationaux de l’Université de Grenade sur des rats aveugles, une injection de nanoparticules de polymères conjugués (P3HT-NP) a permis de former une rétine artificielle fonctionnelle. En effet, en se propageant dans l’espace sous-rétinien, ces nanoparticules ont permis de rendre la vue à des rongeurs aveugles.   

Publiés dans la revue Nature Nanotechnology, ces travaux ont également montré que l’activité du cortex visuel est redevenue assez similaire à celle des rats avec une vision normale.  

D’où la possibilité de développer des traitements potentiels pour restaurer la vision perdue de patients atteints de maladies dégénératives de la rétine. 

Avec des résultats prometteurs obtenus auprès de l’animal, les chercheurs vont désormais passer aux essais cliniques auprès de l’Homme.

Dans ce contexte, le co-auteur de l’étude, Mattia Bramini, a déclaré « Avec une sensibilité à la lumière atteinte après une seule injection, et un potentiel de haute résolution spatiale, les nanoparticules ouvrent une nouvelle voie dans le domaine des prothèses rétiniennes, avec des applications potentielles pour la rétinite pigmentaire mais aussi pour la dégénérescence maculaire liée à l’âge ».  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here