Neurogran : un progressif issu des neurosciences

0
Verre_Progressif_Neurogran_Tokai

En se référant aux neurosciences, la société japonaise Tokai a développé, en collaboration avec l’Institut National des Neurosciences au Japon, un verre progressif qui éviterait aux patients presbytes de souffrir de troubles asthénopiques (malaise oculaire, céphalées, etc.) liés à une mauvaise adaptation du verre.

Baptisé « Neurogran », ce verre innovant repose sur la magnétoencéphalographie, technique de mesure des champs magnétiques émis par l’activité électrique des neurones du cerveau. Chose qui confère une grande clarté aux zones périphériques du verre. De plus, le design a été imaginé de manière stratégique afin que le porteur fournisse le moins d’effort possible.

Surfacé numériquement au niveau des deux faces, ce verre accessible en indices 1.6, 1.7 et 1.76, offre un champ visuel extrêmement vaste, avec un minimum de distorsions et une vision périphérique optimale.

Partager

Laisser un commentaire