Des élèves Guadeloupéens dans la peau des malvoyants

1

Afin de sensibiliser les enfants sur les problèmes de non ou de malvoyance dont souffrent certains de leurs camarades, l’école Georges Marcel a organisé une journée baptisée «  Bouger sans voir ».
Cette initiative a permis aux élèves malvoyants inscrits dans une CLIS (Classe pour l’inclusion scolaire) de se joindre à leurs camarades pour des ateliers de mise en situation. Ces ateliers se sont notamment traduits par des repas dans le noir, des jeux de football et d’obstacles.
Ainsi les élèves malvoyants ont pu mieux s’intégrer avec leurs camarades, et ces derniers ont pu vivre le temps d’une journée dans la peau d’un malvoyant. D’ailleurs certains d’entre eux ont précisé qu’ils comprenaient mieux désormais leurs amis de la classe CLIS mais qu’ils ne voudraient pas vivre ainsi à longueur de temps.
A travers la classe CLIS, cette école voudrait permettre à ces enfants atteints de malvoyance de pouvoir joindre les classes classiques, toutefois elle manque encore de fonds lui permettant de disposer du matériel qui leur est nécessaire.
Source

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here