Autour de la conjonctivite

0
œil, conjonctivite
œil, conjonctivite

La conjonctivite consiste en une inflammation de la conjonctive, membrane muqueuse transparente qui recouvre aussi bien l’intérieur des paupières que la partie blanche de l’œil. Elle a principalement une origine virale, bactérienne ou encore allergique. S’il n’existe pas d’éventuelles complications, la conjonctivite ne porte pas atteinte à la vision. Elle se manifeste le plus souvent par une rougeur et un larmoiement de l’œil, des démangeaisons au niveau des paupières, une impression d’avoir du sable dans l’œil, une vision quelque peu brouillée…

Lorsqu’elle est virale, la conjonctivite est contagieuse notamment pendant les quatre premiers jours et affecte souvent les deux yeux. Plusieurs virus peuvent en être la cause.

Se manifestant par des paupières collées au réveil par des sécrétions purulentes ainsi que par une sensation de corps étranger dans l’œil, la conjonctivite bactérienne peut être provoquée par une pluralité de germes.

La conjonctivite allergique est quant à elle souvent accompagnée d’une rhinite allergique, cependant, elle n’est pas contagieuse. Souvent provoquée par le contact avec un allergène, la conjonctivite allergique atteint les deux yeux et se caractérise par des démangeaisons et des larmoiements intenses associés à une photophobie (une forte sensibilité à la lumière et au soleil).

Par ailleurs, la conjonctivite peut également être causée par une irritation (le Shampoing, les produits d’entretien des lentilles, les conservateurs des collyres…) ou encore par un traumatisme oculaire (corps étranger,…).

Pour la conjonctivite virale, l’ophtalmologiste prescrit souvent un collyre et des gouttes décongestives antiseptiques. La conjonctivite bactérienne nécessite un traitement antibiotique. Et en ce qui concerne la conjonctive allergique, il est d’abord nécessaire d’identifier l’allergène responsable afin d’essayer de l’éviter. L’ophtalmologiste prescrit souvent un collyre antiallergique associé à des larmes artificielles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here