Une lentille de nuit pour freiner la myopie

1

L’orthokératologie consiste en une thérapie reposant sur le port des lentilles oculaires la nuit en vue de freiner la myopie de manière transitoire.

Disposant d’une courbure plus plate que la cornée, cette lentille rigide agit en exerçant une pression sur la cornée afin de l’aplatir à travers la compression de ses cellules de surface. Cependant, après 24 heures, l’effet des lentilles de nuit s’évapore, d’où la nécessité de les porter régulièrement.

Selon l’ophtalmologiste Sarfati, pour obtenir un résultat optimal, le patient devrait non seulement agir au plutôt, mais sa myopie ne devrait pas dépasser 4 dioptries, d’autant plus il vaudrait mieux que sa cornée soit dépourvue de cicatrices et qu’elle ne soit pas trop plate.

Une technique au succès controversé par la Société Canadienne d’Ophtalmologie (SCO) ainsi que l’American Academy of Ophtalmology qui ne cautionnent pas le recours à l’orthokératologie pour réduire la myopie.

C’est pourquoi, ils insistent sur l’importance de la pratique de cette technique par un ophtalmologue ou un optométriste professionnel, du fait qu’il y ait un risque d’altération du tissu. De plus, il faudrait que le patient soit rigoureux quant aux règles d’hygiène inhérentes à la manipulation des lentilles.

Source

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here