De nouveaux espoirs pour les personnes atteintes de DMLA

0
dmla_nouveaux_espoirs

Poussés par leur volonté de restaurer l’épithélium pigmentaire rétinien (EPR) de patients atteints de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) sèche atrophique, des chercheurs américains ont implanté des cellules souches rétiniennes chez 4 patients âgés de 69 à 85 ans et atteints de cette maladie de l’œil à un stade avancé.

Résultat ; l’acuité visuelle de l’œil greffé a été stabilisée chez trois patients, sachant que l’un d’entre eux a même fait l’objet d’une légère récupération.

Cela dit, il est préférable de poser l’implant à un stade précoce de la maladie afin de prévenir la perte de photorécepteurs et obtenir ainsi de meilleurs résultats. D’ailleurs, les chercheurs ambitionnent à atteindre, dans la phase I/II de l’essai, des résultats plus probants chez des patients atteints de DMLA à un stade plus précoce.

Notons que des chercheurs britanniques ont développé un tissu rétinien à partir de cellules souches embryonnaires qu’ils ont par la suite greffé à deux patients malvoyants, qui ont vu leur vision s’améliorer significativement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here