Deux patients recouvrent la vue grâce à la médecine régénérative

0
oeil_vision_dmla

Une sexagénaire et un octogénaire britanniques atteints de DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) ont vu leur vision s’améliorer significativement grâce aux prouesses de la médecine régénérative. En effet, dans le cadre du Projet londonien pour guérir la cécité (London Project to Cure Blindness), des chercheurs britanniques et américains ont développé un tissu rétinien à partir de cellules souches embryonnaires qu’ils ont par la suite greffé aux deux patients malvoyants.

A l’issue de l’opération qui a duré près de deux heures, l’hôpital de Moorfields (Londres) a affirmé dans un communiqué, que le rétablissement était spectaculaire dans la mesure où après 12 mois de suivi, les patients sont parvenus à lire 60 à 80 mots par minute avec des lunettes de lecture ordinaires alors qu’ils ne pouvaient pas du tout lire avant l’intervention. Cela dit, ils seront suivis pendant cinq ans après la chirurgie.

La dégénérescence maculaire liée à l’âge est une maladie dégénérative chronique ou évolutive de la rétine qui affecte la macula, entraînant la perte progressive de la vision centrale tout en épargnant la vision périphérique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here