Un implant pour traiter le syndrome de l’œil sec

0
oeil_implant_secheresse_oculaire

Le syndrome de l’œil sec est une affection chronique causée par un déséquilibre lacrymal, et caractérisée le plus souvent par des démangeaisons, des yeux rouges et/ou gonflés, une sensation de grains de sable, des picotements, une sensibilité plus accrue à la lumière, etc.

Pour remédier à cette condition sérieuse, une équipe de chercheurs de l’Université de Stanford aux États-Unis est parvenue à développer un implant de 16 mm de long, de 3-4 mm de large et de 1-2 mm d’épaisseur, qui serait capable de stimuler la sécrétion de larmes et de soulager ainsi les personnes souffrant de sécheresse oculaire. En effet, la production de larmes augmenterait de 57 %.

Implanté juste en dessous de la glande lacrymale inférieure, ce dispositif qui fonctionne à l’aide d’un micro courant électrique, servirait également à stimuler la voie neuronale afférente en plus d’engendrer une réponse plus efficace.

Les résultats des essais précliniques sur les souris s’étant avérés positifs, les scientifiques sont passés aux tests cliniques sur l’Homme. En effet, après avoir procédé à une anesthésie locale sur les volontaires, les chercheurs ont implanté le dispositif au dessus du coin externe de l’œil des patients, sachant que les impulsions électriques servant à activer les nerfs chargés de contrôler les muscles liés à la glande lacrymale, sont manipulées par le médecin via un contrôleur externe.

Partager

Laisser un commentaire