Qu’est ce que l’achromatopsie ?

0
achromatopsie_yeux_vision

L’achromatopsie correspond à une pathologie du système visuel caractérisée par l’absence de vision des couleurs. En effet, une personne achromate ne perçoit que le blanc, le noir et les nuances de gris.

Pouvant être congénitale ou causée par une lésion cérébrale liée le plus souvent à un accident vasculaire cérébral (AVC), l’achromatopsie implique une acuité visuelle moyenne de 1/10 ainsi qu’une photophobie, sensibilité anormale à la lumière.

Par ailleurs, en présence de forte intensité lumineuse, la vision devient très imprécise. D’où l’importance de porter des lunettes de soleil afin d’éviter la photophobie.

L’achromatopsie congénitale est une maladie génétique rare caractérisée par la dégénérescence des cônes, cellules photosensibles de la rétine chargées de la vision diurne et de celle des couleurs.

De ce fait, la vision des achromates repose uniquement sur les bâtonnets, cellules photosensibles de la rétine responsables de la vision nocturne et scotopique (où la luminosité est quasi inexistante).

Ce type de vision ne permet de distinguer que le noir, le blanc et les nuances de gris étant donné que les bâtonnets ne permettent pas la vision des couleurs.

En revanche, dans le cas d’une achromatopsie cérébrale, la perte de vision des couleurs est provoquée par une lésion cérébrale à l’exemple de l’AVC. Bien que l’achromate dispose encore de ses cônes et qu’auparavant, il était capable de voir parfaitement les couleurs, la région de son cerveau impliquée dans la perception et le traitement des couleurs devient dysfonctionnelle. D’où l’achromatopsie cérébrale.

En l’absence de traitement adéquat, les achromates essayent d’atténuer leurs symptômes en portant des lunettes de soleil ou des lentilles teintées, mais également en réduisant la luminosité d’un endroit fermé. Néanmoins, il existe un œil cybernétique appelé « Eyeborg » permettant de percevoir les couleurs autrement. Celui-ci transforme les fréquences lumineuses en ondes sonores. Après quoi, ces dernières seront transmises à l’oreille interne du porteur via les os du crâne (conduction osseuse).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here