34.9 C
Tunisie
dimanche, août 14, 2022

Dernières publications

Une technologie d’imagerie pour mieux cerner la détérioration des cellules oculaires 

Le rôle des cellules de l’épithélium pigmentaire rétinien (EPR) est crucial dans la vision puisqu’elles permettent la sécrétion de facteurs de croissance, la régulation du flux de fluides et de nutriments entre la rétine et la choroïde, l’apport de nutriments aux photorécepteurs, l’élimination des déchets, l’absorption de la lumière, etc. Son dysfonctionnement peut engendrer plusieurs maladies résultant en une détérioration de la vue, voire la cécité.

Dans ce contexte, une équipe de chercheurs de l’Université de Southampton au Royaume-Uni a fait une percée qui pourrait accélérer les recherches pour la lutte contre les dégénérescences visuelles telle que la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge).

En effet, cette équipe a fait recours à une technique d’imagerie (serial block face scanning electron microscop) qui permet, grâce notamment à une reconstitution en 3D, de mieux cerner l’origine des détériorations subies par les cellules de l’épithélium pigmentaire rétinien (EPR). 

Ainsi, et d’après l’étude publiée dans l’International Journal of Molecular Science, les chercheurs ont réalisé, en se basant sur la microscopie électronique à balayage (MEB), une reconstitution digitale des tissus oculaires de la rétine, en 3D et en très haute résolution. C’est la première fois que cette technologie est utilisée pour reconstruire complètement les cellules de la rétine, chose qui pourrait apporter plus d’éclaircissement sur les causes de la détérioration des cellules oculaires.

Latest Posts

Don't Miss